vendredi 15 septembre 2017

Nous allons à l'événement Rebuild Syria 2017 défendre les intérêts de notre économie

Cela fait des mois que nous faisons pression sur les responsables politiques et économiques afin de faciliter aux entreprises françaises, l'accès au marché syrien qui subit un embargo injuste dont la principale conséquence est d'affaiblir la classe moyenne, ruiner le peuple Syrien et provoquer un exode des forces vives du pays  qui oblige l'Europe à dépenser des fortunes pour empêcher l'arrivée massive des migrants Syriens. Le pire dans tout ça est que cet embargo économique non seulement n'a pas d'effet sur ceux contre les quels nos dirigeants veulent lutter mais et c'est là le plus grave, incite les responsables du secteur privé à se tourner vers d'autres pays d'Asie et des ex républiques soviétiques même si des pays comme l'Allemagne ou l'Italie investissent le terrain pour ne pas perdre complètement pied avec la Syrie. 

C'est pour éviter un  cauchemar économique que nous allons à Damas pour le Rebuild Syria 2017  et l'article du Figaro (cliquez ici)   ne fait que nous renforcer dans notre entêtement à poursuivre ce travail pour aider notre industrie à se développer sur l'export et à renforcer ses parts de marché.

Certains à Damas voient la future reconstruction comme une «opportunité» pour repenser le développement économique du pays sur de nouvelles bases. Le solaire entre précisément dans cette réflexion globale, alors que la Syrie connaît depuis longtemps, bien avant la guerre, des difficultés en matière d'équipements énergétiques.

Message du Président de l'OCIFS




Liste des entreprises présentes lors de Rebuild Syria 2016








Aucun commentaire:

Publier un commentaire